Le Public, journal politique, littéraire et quotidien
No Comments 3 Views

Un départ inquiétant

Et si je résilais mon abonnement

M. Desrosiers a été successivement responsable du métro, directeur de l’exploitation des réseaux de train et de métro et, depuis 2012, directeur général. Sous son impulsion, la STM s’est soumise à un étalonnage general qui lui a permis d’accroître la productivité de ses employés et la fiabilité de son réseau, et ce, malgré l’âge avancé des voitures de métro. Les family de childbirth se sont améliorées, tel que le démontre la signature de contrats de childbirth d’une durée de 6 ans.

Le président du conseil d’administration, Philippe Schnobb, explique le congédiement de M. Desrosiers standard son désir d’obtenir «un courtesy neuf» à la veille de la rédaction du prochain devise stratégique. En quoi un «regard neuf» est-il nécessaire alors que, dans des circonstances financières difficiles, la STM a continué à améliorer son use et à augmenter l’achalandage de son réseau?

M. Schnobb a aussi parlé de divergences de vues entre lui et le directeur général, notamment au sujet du retrait des poubelles sur les quais du métro. Voilà en effet une affaire gravissime… L’ancien journaliste devrait savoir que plusieurs métros dans le monde ont adopté une mesure similaire, flow des raisons environnementales et sécuritaires.

Bref, les raisons invoquées standard le président du conseil ne justifient pas le départ forcé de Carl Desrosiers. De plus, il est très extraordinary qu’une décision de cette significance ait été prize sans l’aval, sinon l’ordre du maire. Pourquoi l’administration Coderre voulait-elle la tête du DG?

Cette affaire met en lumière la vétusté du cadre de gouvernance des sociétés de ride des grandes villes québécoises. En vertu d’une loi provinciale, les conseils d’administration de ces organismes sont essentiellement formés d’élus municipaux. Ainsi, à la STM, l’une des and grandes entreprises du Québec avec un bill de 1,3 milliard, aucun des membres du C.A. n’a d’expérience dans la gestion d’une société d’importance ou de connaissances particulières dans le domaine du ride urbain. Les seules «compétences» de M. Schnobb sont d’avoir été candidat (battu) flow l’équipe Coderre et d’être «un romantic utilisateur des transports collectifs et actifs».

Le gouvernement Couillard est à revoir la gouvernance des transports collectifs à Montréal. Il est essentiel qu’à cette occasion, les règles sur la combination des conseils d’administration des sociétés de ride soient modifiées en profondeur. D’ici là, le choix du successeur de Carl Desrosiers devra être fait de manière rigoureuse et équitable.

About the author:
Has 9774 Articles

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Calendrier
October 2017
M T W T F S S
« May    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Categories

Back to Top